Le voyage de Charles Gordon

4 December 2015

 

En 1909, le fondateur de Glenfiddich, William
Grant, a l’intuition que son whisky écossais
peut s’exporter au delà des frontières... Il
donne alors à son gendre, Charles Gordon,
une mission de la plus haute importance :
partir à la conquête de nouveaux marchés
en Extrême-Orient, en Australie et en
Nouvelle-Zélande.
En novembre 1909, Charles quitte donc
son Ecosse natale et embarque à bord du
bateau à vapeur de la compagnie P&O, le “SS
Malwa“, qui le conduira jusqu’à Port-Saïd
(Egypte), la porte de l’Asie.
Pendant onze mois, en train ou en bateau, le businessman aventurier sillonne tour à tour l’Inde,
la Birmanie, la Malaisie, Hong-Kong, la Chine, le Japon, les Philippines, l’Australie, la Nouvelle-
Zélande, la Tasmanie et le Sri Lanka. Un périple incroyable, dont on n’ose imaginer les multiples
péripéties à une époque où même le plus court des déplacements est déjà une aventure.
Avec persévérance, Charles Gordon conquiert de nombreux marchés en un temps record. Son travail
acharné est couronné de succès: en moins d’un an, il négocie des contrats à long terme avec plus
de 60 agents. Sa formidable épopée est l’une des fondations de la réussite de Glenfiddich.

Un voyage aux confins du monde 1909 - 1910

 En 1909, le fondateur de Glenfiddich, William Grant, a l’intuition que son whisky écossais peut s’exporter au delà des frontières... Il donne alors à son gendre, Charles Gordon, une mission de la plus haute importance : partir à la conquête de nouveaux marchés en Extrême-Orient, en Australie et en Nouvelle-Zélande. En novembre 1909, Charles quitte donc son Ecosse natale et embarque à bord du bateau à vapeur de la compagnie P&O, le “SS Malwa“, qui le conduira jusqu’à Port-Saïd (Egypte), la porte de l’Asie. Pendant onze mois, en train ou en bateau, le businessman aventurier sillonne tour à tour l’Inde, la Birmanie, la Malaisie, Hong-Kong, la Chine, le Japon, les Philippines, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Tasmanie et le Sri Lanka. Un périple incroyable, dont on n’ose imaginer les multiples péripéties à une époque où même le plus court des déplacements est déjà une aventure.

Avec persévérance, Charles Gordon conquiert de nombreux marchés en un temps record. Son travail acharné est couronné de succès: en moins d’un an, il négocie des contrats à long terme avec plus de 60 agents. Sa formidable épopée est l’une des fondations de la réussite de Glenfiddich.

Armé de son Doctor Bag, de quelques précieux flacons et d'une persévérance à toute épreuve, Charles multiplie les contacts et développe un incroyable réseau de distribution dans tous ces pays émergeants. Son voyage a été d'une importance capitale dans le développement de Glenfiddich, encore toute jeune distillerie à l'avenir incertain.

De ce voyage, Glenfiddich conserve précieusement de nombreuses archives, preuves immuables de l'esprit de bâtisseur qui depuis les premières années anime la Maison. Le fameux Doctor Bag, mais aussi des centaines de lettres, des photos, des carnets et agendas si précis qu'ils en deviennent de formidables carnets de bord.

Hier comme aujourd'hui, à l'image de Charles Gordon, Glenfiddich est une Maison visionnaire et audacieuse, toujours dirigée par la famille.

En hommage au périple de Charles Gordon, Glenfiddich a fait appel à un artisan emblématique, laContrie, pour réaliser une édition limitée ultra exclusive. Cette Maison a mis tout son savoir-faire au service de Glenfiddich, pour reproduire à l'identique et entièrement à la main le fameux Doctor Bag.