Nos artisans

Nos artisans disposent de compétences rares et d'un savoir-faire spécialisé.

Willie MacDonald

Brasseur

Glenfiddich Mashman

TRAVAIL PRÉPARATOIRE

Il garde un œil vigilant sur la cuve d'empâtage ou cuve-matière. Un mélange d'orge, spécialement cultivé pour notre distillerie, broyé et mélangé à de l'eau de source provenant de notre source nommée Robbie Dhu, est chauffé à 64°C. Le mélange obtenu dont la consistance est similaire au porridge est appelé "mash" ; le brassage va permettre au malt de convertir l'amidon en sucres et le jus sucré, légèrement acidulé, qui est obtenu est appelé "wort". Le "wort" est drainé, refroidi et transféré dans nos cuves de fermentation où l'on y ajoute de la levure. C'est alors que la fermentation commence. Le brasseur note les températures, les volumes et les teneurs en sucre de chaque cuve de fermentation sur le tableau noir comme il l'a toujours fait.

BRASSAGE ET FERMENTATION

  1. 1
    L'orge sélectionnée par notre Maître Brasseur est broyée en une farine grossière qui est mélangée à de l'eau chauffée provenant de la source Robbie Dhu.
  2. 2
    Ce mélange épais de couleur brune dont la consistance rappelle le porridge et que l'on appelle "mash" est déversé dans nos grandes cuves de brassage ou "mash-tuns".
  3. 3
    Les pales rotatives de la cuve de fermentation remuent le mash permettant à l'amidon contenu dans l'orge de se transformer en sucres fermentescibles.
  4. 4
    L'eau de source provenant de la source Robbie Dhu absorbe les sucres et six heures plus tard on obtient un liquide sirupeux de couleur sombre appelé "wort".
  5. 5
    Le wort est drainé et refroidi à 17°C.
  6. 6
    Le wort refroidi est déversé dans de gigantesques cuves de fermentation en bois ou "washbacks" – nos washbacks sont en sapin de Douglas fabriqués à la main.
  7. 7
    On ajoute alors de la levure. La température augmente au fur et à mesure de la fermentation et les sucres se transforment en alcool. C'est à ce moment-là que les notes caractéristiques de poire de nos whisky apparaissent.
  8. 8
    Lorsqu'au bout de deux à trois jours la température s'abaisse, un moût brun contenant jusqu'à 9 degrés d'alcool est obtenu, prêt alors à être distillé.

George Garrick

MAITRE DISTILLATEUR

Glenfiddich Stillman

CŒUR DE CHAUFFE

Le moût est chauffé et condensé en liquide dans un alambic en cuivre de première distillation appelé "wash still". Une seconde distillation est ensuite faite dans un alambic appelé "spirit still". Avec une précision infinie, notre Maître Distillateur fixe le "point de coupe" à l'aide d'un hydromètre. Il tourne le robinet du coffre à alcool au point de coupe précis qui a toujours été celui de la distillerie, c'est-à-dire le point de coupe qui a été choisi par notre fondateur il y a plus d'un siècle. Le spiritueux fraichement distillé constitue la partie très "sucrée" du distillat. La teneur en alcool de ce distillat pur, surchargé d'ester, sucré et fruité avoisine les 70 degrés. Il est prêt à être mis en fûts.

Chaudronnier

Glenfiddich Copper Stills

SCULPTEUR SUR CUIVRE

Nous utilisons des alambics en cuivre de taille et de forme strictement identiques à ceux achetés par notre fondateur. Le cuivre est un métal souple, malléable qui nécessite du soin, du temps et des générations de chaudronniers expérimentés. Depuis 1957, la distillerie dispose de ses propres chaudronniers qui s'occupent de nos 28 alambics en cuivre dont les tailles et les formes sont uniques en leur genre. Nous sommes l'une des rares distilleries à le faire.

Distillation

  1. 1
    Après la fermentation, le moût brun est déversé dans nos cuves de distillation.
  2. 2
    Le moût est lentement chauffé jusqu'à son point d'ébullition permettant aux vapeurs d'alcool d'arriver en haut du col de cygne de l'alambic.
  3. 3
    Les vapeurs d'alcool sont refroidies grâce à un condenseur à eau. Le liquide qui titre à environ 21% est appelé "low wine".
  4. 4
    Le low wine est chauffé et condensé à nouveau dans nos spirit stills. Pour préserver le caractère de nos whiskies, nous utilisons exceptionnellement des spirit stills de deux formes différentes et nous rassemblons ensuite leurs distillats.
  5. 5
    A un moment précis de la distillation, il est procédé à un point de coupe. Le cœur de chauffe – pur, léger et fruité – est capturé. Ce spiritueux nouvellement créé est déversé dans le coffre à alcool, prêt à vieillir.
  6. 6
    Le distillat qui n'est pas jugé suffisamment pur, appelé "feints", est redistillé.

Ian McDonald

MAITRE TONNELIER

Glenfiddich Head Cooper

SPÉCIALISTE DU BOIS

Travailler le chêne qui va donner plus de 65 % du goût de nos whiskies est une grande responsabilité. Notre Maître Tonnelier fabrique, répare et "toaste" depuis de très nombreuses années nos fûts en utilisant des connaissances et des outils âgés de plus de cent ans. Il travaille dans notre tonnellerie, une des rares existant de nos jours, secondé par une équipe de tonneliers très expérimentés qui fabriquent près de 126 fûts par jour.

Mike Dawson

RESPONSABLE DE CHAI

Glenfiddich Warehouseman

RESPONSABLE DE CHAI

Les fûts ont précédemment été utilisés. Les fûts en chêne américain ont précédemment contenu du bourbon et ceux en chêne européen du Xérès.

Maturation

  1. 1
    Les meilleurs tonneaux en chêne américain et en chêne ayant contenu du Xérès Oloroso sont choisis à la main par notre Chef tonnelier.
  2. 2
    Les fûts ont précédemment été utilisés. Les fûts en chêne américain ont précédemment contenu du bourbon et ceux en chêne européen du Xérès.
  3. 3
    Nos fûts en chêne sont toastés ou carbonisés pour caraméliser les sucres du bois qui vont donner au whisky sa note boisée.
  4. 4
    De l'eau provenant de la source Robbie Dhu est ajoutée à notre spiritueux nouvellement créé qui titre à 63,5 % et qui est déversé dans nos fûts.
  5. 5
    Les fûts passent de nombreuses années dans nos chais sombres et humides, balayés par les vents des Highlands. Ce sont dans ces fûts que vieillissent nos Single Malts imprégnés des caractéristiques de notre vallée.
  6. 6
    Surveillés par nos employés de chais, nos fûts attendent patiemment la phase d'embouteillage.

Brian Kinsman

MAITRE DE CHAI

Glenfiddich Maltmaster

DES SENS EN ÉVEIL

Des qualités innées, un enthousiasme débordant et un dévouement sans faille renforcent l'aptitude du Maître de Chai à sentir, goûter et développer des whiskies exceptionnels. Nos Maîtres de Chai ont inventé par le passé le processus de l'assemblage pour limiter les fluctuations de goût survenant naturellement lors de la maturation des whiskies. Dès que nos whiskies ont atteint leur maturation, ils sont réunis dans des cuves à marier en chênes. Dans ces cuves, les whiskies provenant de différents fûts acquièrent un goût plus doux, prennent davantage de consistance et d'harmonie, jusqu'à ce que notre Maître de Chai décide qu'il est temps de procéder à leur embouteillage.

MARIAGE ET EMBOUTEILLAGE

  1. 1
    Lorsque les whiskies sont arrivés à maturation, certains futs sont déversés dans de grandes barriques en chêne portugais, appelées cuves à marier.
  2. 2
    Ces cuves à marier sont remplies de whiskies du même âge ou de whiskies plus âgés pendant neuf mois pour leur donner un goût plus doux et une consistance plus harmonieuse.
  3. 3
    Certains whiskies passent quelques mois dans des futs de chêne de Virginie ou dans des futs ayant contenu d'autres alcools, avant d'être mariés. Là, ils acquièrent leurs arômes et leurs saveurs intenses qui vont leur donner une finale caractéristique.
  4. 4
    L'eau provenant de la source Robbie Dhu est ajoutée pour donner le bon degré d'alcool de chaque whisky. Le single malt ainsi créé peut alors être mis en bouteille.